Je fonde ma pratique sur une approche thérapeutique intégrative, utilisant différents outils et écoles psychologiques dans une même consultation : hypnose, EMDR et thérapies brèves, brèves signifiant qu’elles permettront rapidement à des premiers changements d’apparaitre, essentiellement grâce à des expériences correctrices émotionnelles.

 

Thérapie Narrative

 

Les thérapies narratives font partie de la troisième vague des thérapies brèves, qui inclut également la thérapie orientée solutions.

La Thérapie Narrative a été développée principalement en Australie par Michael White, à partir des années 80.

 

Elle considère que l’identité de l’individu est construite par ses relations et les histoires racontées à son propos. Ainsi, nous nous définissons par des récits que nous avons sur nous-mêmes et que nous formulons. Ces récits impactent notre relation au monde, aux autres et à nous-mêmes en tant qu’individu.

 

Lorsque nous sommes dans une impasse, nous adoptons souvent une seule version de notre histoire, étroite et sans issue.

Travailler avec le langage et sur le langage est particulièrement riche. Les conversations obtenues avec l’approche narrative aident le patient à élaborer des récits d’expériences vivantes, qui mettent en lumière les moments dans lesquels il a pu relier ses actions avec ses intentions, et être cohérent avec lui-même.

Un des grands points forts de l’approche narrative est de savoir guider l’individu dans la recherche et la reconnection avec ses ressources cachées, celles qui n’ont pas été prises en compte au regard de leur histoire « dominante ».

Cela permet la reconstruction d’histoires alternatives dans lesquelles les individus retrouvent une relation avec leurs rêves et leurs aspirations.

 

L’Approche Centrée Solutions (ou compétences)


Issue des travaux de « l’école » de Palo Alto qui ont permis d’adapter l’approche systémique au champ des relations humaines et de la relation d’aide, puis des travaux de Steve de Shazer aux Etats-Unis, l’ACS est une approche thérapeutique bienveillante et efficace.

Cette approche permet de déterminer ce que veut le patient et l' amène à être actif dans la mise en place et la réalisation de son objectif.

Elle propose un processus dynamique d’élaboration de solution grâce à l’amplification des ressources et des compétences du patient. Ensemble, patient et thérapeute passent de l’analyse du problème à la construction d’une vision partagée et souhaitée du futur.

La plupart de nos souffrances ne viennent pas de nos problèmes, mais de ce que nous mettons en place pour les régler sans succès. Pour autant, nous continuons souvent à le penser ou à le faire, obstinément. C’est la Résistance au Changement : nous persévérons et nous continuons à faire exactement pareil, plus fort et plus souvent, englués dans des schémas répétitifs.

Nous voulons que « ça change », mais nous n’avons pas trop envie de changer ….

Dans l’approche centrée solutions, nous allons donc chercher ce que le patient a déjà mis en place pour régler ses problèmes et qui ne fonctionne pas. Mais nous allons aussi travailler à partir de ce qui fonctionne bien dans sa vie et qu’il a tendance à oublier .

 

Techniques Psychocorporelles

 

Chacun d’entre nous – enfant, adolescent, adulte – peut subir un événement traumatique en étant exposé à la mort, à une menace de mort, à une blessure grave ou à des violences.

Cette expérience peut être vécue en étant personnellement exposé ou témoin, directement ou à travers un proche, ou en étant confronté de manière répétée ou extrême aux conséquences directes de tels événements. Ces événements de violence humaine nous rendent particulièrement vulnérables en induisant une perte profonde du sentiment de bienveillance et en anéantissant la capacité de confiance en l’autre.

La bonne nouvelle, c’est que nous avons tous en nous la capacité d’endurer un évènement traumatique, de nous en remettre et d’en tirer des enseignements. Pour cela, il s’agit de renouer avec le corps.

Dans ce contexte, les thérapies de la parole sont parfois insuffisantes. C’est pourquoi j’utilise des techniques psychocorporelles : l’hypnose formelle ou fractionnée et l’EMDR.

Ces outils permettent d’accéder aux mémoires traumatiques inscrites dans le corps et permettre au patient de les mettre en mouvement.

 

  • L’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing)

 

Cette technique de désensibilisation et reprogrammation par Mouvement de Yeux est une méthode thérapeutique mise au point par Hélène Shapiro en 1987. Il s’agit d’une stimulation sensorielle par le biais de mouvements oculaires.

Dans un premier temps, patient et thérapeute se centrent sur le vécu traumatique, et choisissent ensemble les mots évocateurs de celui-ci. Le patient est ensuite invité à suivre des yeux les mouvements du thérapeute qui balaye le champ visuel du patient d’une manière précise, en évoquant ces mots qui amènent des images, des sensations corporelles et des émotions.

Le thérapeute continue les stimulations jusqu’à ce que le souvenir ne génère plus de perturbations mais soit mis à distance, ait perdu sa vivacité.

Ensuite, toujours avec des stimulations bilatérales alternées rapides, il aide le patient à associer à ce souvenir une pensée positive, constructive, pacifiée, et à évacuer d’éventuels restes physiques désagréables.

 

« Heureusement, en thérapie EMDR, il n’est pas nécessaire de savoir si un souvenir se rapporte à un événement réel ou non. Il est seulement nécessaire de retraiter les images qui perturbent le client. Le souvenir peut être réel, il peut être le produit d’une traumatisation indirecte, ou complètement faux.
Quoi qu’il en soit de sa validité, le but de l’EMDR est d’éliminer l’influence négative qu’il exerce sur le client. » -
Francine Shapiro

 

  • L’hypnose thérapeutique

 

« l’hypnose est un processus de coopération » Milton Erickson

 

L'hypnose est un état naturel que l’on expérimente tous, plusieurs fois par jour, lorsqu’on conduit par exemple ou qu’on rêvasse en regardant par la fenêtre. C’est une sorte de modification perceptive dans laquelle pendant un moment, notre cerveau n’est ni tout à fait « là » ni tout à fait « pas là ».

Cet état de conscience particulier (la transe) permet au patient d'atteindre ses ressources, de modifier lui-même ce qu'il peut et veut changer. Le travail hypnotique conduit  la personne dans un sens adapté à ses besoins avec une attention toute particulière à ce qui se passe à l’intérieur de nous.


C’est le patient qui a le contrôle de ce qu’il fait.

L’hypnose est très efficace sur les adultes comme sur les enfants. En plus d’être indiquée pour les Syndromes de stress posttraumatiques, on l’utilise pour diminuer l’état anxieux ou dépressif, soigner les phobies, les insomnies, les crises de panique, les addictions mais aussi pour soulager les douleurs chroniques ou aiguës.

 

« Faites confiance à votre inconscient, cet immense magasin de solutions » Milton Erickson

 

Contact : 06 16 10 92 92

delphineraymondlpt@gmail.com

155 rue du Président Roosevelt - 78 100 Saint Germain En Laye (Maison de la Psychologie)

62b Av du Général Leclerc - 78 230 Le Pecq (Centre paramédical l’Arcade – Cabinet l’Abri)

© 2021 Delphine Raymond

Propulsé par Webador